6 idées pour vendre sa voiture pour l’exportation

6 idées pour vendre sa voiture pour l'exportation

Comment vendre sa voiture à l’exportation ?

Les véhicules neufs sont exportés sous couvert d’une Immatriculation Provisoire (CPI WW) délivrée par la préfecture. Avec le CPI WW, vous pouvez voyager jusqu’à la frontière. Voir l'article : Acheter Auto et Moto Promo, prix, comparatif. Les véhicules d’occasion sont exportés en série normale tout en conservant leur certificat d’immatriculation en cours. Les cartes d’exportation sont supprimées.

Depuis la mise en place du SIV (nouveau système d’immatriculation des véhicules) le 15 octobre 2009, il n’y a plus de carte grise « Exportation ». En effet, désormais, une voiture d’occasion sera exportée sans changement d’immatriculation.

Les documents de base pour une vente à l’exportation sont le certificat d’immatriculation (la carte grise) de la voiture que vous souhaitez ensuite vendre. Une attestation de situation de gestion (ou attestation de non gage) attestant que votre véhicule peut être vendu.

Estimer le prix de vente d’une voiture à l’export Même les véhicules utilitaires qui ne respectent pas en plus les normes d’émissions polluantes ont du mal à être commercialisés sur le territoire national. Les ventes à l’exportation sont une meilleure alternative pour vendre ces véhicules.

A lire sur le même sujet

Quel argument pour vendre une voiture ?

Préparez soigneusement vos arguments. Valorisez le prestige de la marque et le soin que vous avez apporté à votre véhicule. A voir aussi : Acheter Motos, accessoires et pièces Promo, prix, comparatif. Si votre prix est en ligne avec le marché ou même légèrement inférieur pour augmenter vos chances de vente rapide, mettez l’accent sur le fait qu’il est compétitif.

Si vous souhaitez vendre une voiture en l’état sans passer le contrôle technique, une solution simple consiste à la revendre à un professionnel ou à un concessionnaire agréé. En tant que professionnel, c’est lui qui prend en charge la récupération de la voiture dans n’importe quel état et en estime précisément la valeur.

Gain de temps Vendre une voiture à un professionnel n’est pas seulement facile, c’est aussi un gain de temps considérable. C’est un critère très important, car non seulement vous direz adieu au stress, mais vous obtiendrez également rapidement des résultats positifs dans les plus brefs délais.

Comment faire de l’export de voiture ?

Un Bac 2 est recommandé pour l’exercice du métier d’agent commercial, le BTS négociation relation client ou BTS technico-commercial est le mieux adapté. Certaines écoles offrent également une formation accréditée en vente automobile. Sur le même sujet : Acheter Outils pour pneus et roues Promo, prix, comparatif.

Les demandes d’agréments individuels se font par voie électronique pour les exportateurs débutants ou occasionnels ou via le « Portail Visiteurs » d’Egide (https://egide-visiteur.finances.gouv.fr/).

Par définition, les voitures d’exportation sont des véhicules qui sont vendus ou revendus par des entreprises ou des particuliers hors de France. Cette définition comprend deux scénarios très différents : D’une part, des véhicules qui ont été délibérément conçus pour l’exportation dès le départ.

Comment vendre une voiture à l’étranger ?

La vente d’un véhicule français à l’étranger nécessite une démarche spécifique de la part de l’ancien propriétaire qui doit déclarer cette vente à la préfecture. Ceci pourrait vous intéresser : Acheter Outils de batterie Promo, prix, comparatif. Dans le cas contraire, l’ancien propriétaire recevra les billets légalement destinés au nouveau propriétaire étranger.

En principe, trois documents minimum sont requis pour exporter un véhicule à l’étranger : certificat d’immatriculation (issu du nouveau système d’immatriculation des véhicules) ; Le permis de conduire ; Carte d’assurance internationale.