Comment évolue le Bonus-malus ?

Comment évolue le Bonus-malus ?

Quand mon bonus augmente ?

Le conducteur gagne la prime plus rapidement : le coefficient s’améliore de 7 % chaque année sans accident. En cas d’accident responsable, la majoration est moindre. Sur le même sujet : Acheter Auto et Moto Promo, prix, comparatif. Elle est de 20 % pour un accident responsable et de 10 % pour un accident partiellement responsable.

Pour obtenir une prime de 50 %, vous devez conduire pendant 13 ans sans être redevable d’un sinistre. Si vous continuez à bien conduire, cette prime peut éventuellement s’accompagner d’avantages tels que la rétention à vie ou même une réduction de la prime d’assurance.

Votre bonus ne peut excéder 50%, ce qui équivaut à un CRM de 0,50. De plus, un assuré qui a un CRM de 50 depuis au moins trois ans ne verra pas son coefficient augmenter au premier accident partiellement ou totalement responsable.

ANNÉES CALCUL DU BONUS MALUS PRIME
3ème année 0.90×0.95 0,85
4ème année 0,85×0,95 0,80
5ème année 0.80×0.95 0,76
6ème année 0,76×0,95 0,72
Recherches populaires

Quel bonus au bout de 3 ans ?

Bon à savoir : si vous restez sur un bonus de 0,50 (ou 50%) pendant au moins 3 ans, vous pouvez légalement rester sur ce bonus-malus de 0,50 lors de votre premier accident. Ceci pourrait vous intéresser : Acheter Motos, accessoires et pièces Promo, prix, comparatif.

La majoration est divisée par deux chaque année sans accident sous votre responsabilité. Et il disparaît après 3 années complètes d’assurance sans accident. Le montant de celle-ci dépend de si vous avez suivi ou non le cours de perfectionnement à la conduite.

Bonus-malus signifie littéralement bon-mauvais. Si vous conduisez pendant une année entière sans causer d’accident, votre diplôme (bonus) diminue. Si, en revanche, vous causez un accident, celui-ci encourra (une amende). Le montant du bonus-malus influence le montant de la prime de votre assurance auto.

Comment augmente le bonus ?

Au premier contrat, un assuré démarre avec un coefficient de 1. Lire aussi : Acheter Outils pour pneus et roues Promo, prix, comparatif. Pour chaque sinistre responsable (accident ou autre), celui-ci augmente de 25 %. Pour les sinistres semi-responsables, le taux est de 12,5 %. Il baisse de 5% par an si aucune réclamation n’est enregistrée.

Tout d’abord, assurez-vous que vous n’êtes pas responsable d’un accident pendant 2 ans. Le coefficient appliqué serait donc à nouveau de 1 en cas d’amende. La deuxième solution est de profiter d’un bonus de 0,5 pendant au moins 3 ans. Votre première réclamation n’affectera pas votre coefficient.

Comment varie le bonus-malus ?

Rapport entre le bonus et le malus Si vous avez un accident responsable en 2ème année, vous percevrez un supplément de 25%. Votre coefficient de la troisième année devient donc celui de la deuxième année plus 25 % : 0,95*1,25 = 1,1875, arrondi à 1,18. A voir aussi : Acheter Outils de batterie Promo, prix, comparatif.

Le coefficient bonus-malus initial est égal à 1 et est révisé chaque année à la fin du contrat, en fonction de votre comportement au volant. Si aucun accident avec responsabilité du conducteur n’est enregistré pendant la période d’assurance annuelle, « le conducteur touche la prime ».

Après deux ans sans accident enregistré dû à une négligence, votre amende, quelle qu’en soit la nature, sera caduque. Ainsi votre CRM passe à 1, qui est la prime de référence de votre assurance auto, et ne peut pas être supérieur.

Quel bonus 2 ans de permis ?

Après avoir été assuré pendant 3 ans, votre bonus-malus est de 0,85 si vous avez été un conducteur exemplaire et n’avez pas causé d’accident dont vous auriez été tenu pour responsable. Lire aussi : Acheter Entretien extérieur automobile Promo, prix, comparatif. Ces trois années sans sinistre lui permettent de réduire le montant de son contrat d’assurance auto.