Comment évolue le coefficient réduction majoration CRM en cas d’accident partiellement responsable ?

Comment évolue le coefficient réduction majoration CRM en cas d'accident partiellement responsable ?

Comment évolue le CRM ?

Le bonus-malus fait référence à une période de 12 mois consécutifs précédant 2 mois d’expiration du contrat annuel. A voir aussi : Acheter Auto et Moto Promo, prix, comparatif. Exemple : Pour un contrat dont l’échéance annuelle est le 31 décembre 2020, la période de référence court du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020.

Votre pénalité ne doit pas dépasser 250 %, ce qui est conforme à la CRM 3,50. De plus, en cas de pénalité, le CRM retrouve son niveau initial de 100 après deux années consécutives de non sinistre.

Combien de temps dure le malus ? La pénalité de voiture a disparu après deux ans sans accident. On revient alors au coefficient initial de 1. Cette règle s’applique quel que soit le montant de la pénalité.

Pour bénéficier de la prime de 50 %, il faut 13 ans de conduite sans être responsable des sinistres. Si vous soignez bien votre conduite, il est possible que ce bonus s’accompagne d’avantages dans la durée comme le conserver à vie ou encore une réduction des primes d’assurance.

Articles en relation

Comment évolue le malus en cas d’accident totalement responsable ?

Si le conducteur ne commet qu’un seul accident avec une erreur de 50 %, alors l’augmentation de sa prime d’assurance automobile ne sera que de 12,5 %. Si le conducteur est reconnu partiellement responsable de certains accidents de la route, il recevra alors une amende de 12,5% pour chacun de ces sinistres. A voir aussi : Acheter Motos, accessoires et pièces Promo, prix, comparatif.

La relation entre bonus et malus Si vous faites une erreur accidentelle au cours de la 2ème année, vous subirez une majoration de 25%. Par conséquent, votre coefficient pour la troisième année sera la deuxième année plus 25 % : 0,95*1,25 = 1,1875, arrondi à 1,18.

Votre peine est passée après 2 ans sans réclamation responsable. Vous revenez directement à votre coefficient initial de 1, qui est votre prime de référence d’assurance automobile. Cette règle de calcul appelée « descente rapide » est appliquée quelle que soit la pénalité que vous recevez.

Comment fonctionne le coefficient de réduction-majoration ?

Exemple : j’ai un coefficient de 1 et ma prime est de 500 â. Le premier anniversaire, j’ai eu 1 réclamation responsable. Je dois donc multiplier mon coefficient par 1,25 avant de l’appliquer au montant de ma prime. A voir aussi : Acheter Outils pour pneus et roues Promo, prix, comparatif. Par conséquent, ma prime sera de 625 € pour l’année à venir.

Pour chaque sinistre responsable, le coefficient bonus-malus augmente de 25 %. Pour le calculer, multipliez le coefficient du dernier sinistre par 1,25.

ANNÉES CALCUL DU COEFFICIENT PRIME
3ème année 0,90 x 0,95 = 0,85 0,85
4ème année 0,85 x 0,95 = 0,80 0,80
5ème année 0,80 x 0,95 = 0,76 0,76
6ème année 0,76 x 0,95 = 0,72 0,72